Troubles digestifs

Trouble du système digestif

Ces dyspepsies qui empoisonnent la vie

Ballonnements, ventre dur et douloureux, brûlures d’estomac, crampes, reflux gastro-oesophagien, nausées, digestion difficile etc..
Tous les troubles digestifs, appelés dyspepsies, altèrent grandement la qualité de vie.

Ce sont les femmes qui sont le plus concernées par ces troubles qui le plus souvent proviennent d’une alimentation déséquilibrée ou d’une hygiène de vie non adaptée.

Mais ils peuvent aussi être la conséquence d’une intolérance alimentaire au lactose et au gluten par exemple ou d’un traitement antibiotique. Notre intestin contient plus de 100 000 millards de batteries issues de 400 différentes espèces.
Ces micro-organismes constituent le microbiote intestinal.

Il joue un rôle majeur sur le système immunitaire et son fonctionnement a des effets en chaine sur l’organisme. Lorsque le microbiote intestinal est perturbé dans sa composition et/ou son fonctionnement, on parle de dysbiose.

De récentes études ont démontrées l’étroite relation qu’il y a entre un dérèglement de la flore bactérienne et les maladies chroniques inflammatoires (Crohn, syndrome du colon irritable, sclérose en plaque), les troubles cardio-vasculaires, neurologiques (autisme, Alzeihmer, Parkinson..),  les maladies auto-immunes et même certains cancers (gastrique, colorectal, du sein..).

Notre alimentation et la gestion du stress et des émotions restent des voies privilégiées pour protéger et renforcer ce microbiote.

D’ailleurs on dit souvent que l’intestin est notre deuxième cerveau car nos émotions sont en relation directe avec ce dernier.
En effet, notre bien – être émotionnel dépend beaucoup du bon fonctionnement de notre système digestif.

Les scientifiques se sont rendus compte que lors des états dépressifs la flore intestinale est presque systématiquement endommagée.
Pas étonnant puisque les bactéries présentes dans notre intestin régulent entre autres, le taux de sérotonine, l’hormone du bien être ayant un impact sur l’humeur.
D’où l’importance de comprendre les grandes étapes de la digestion, les bonnes combinaisons alimentaires adaptées à chacun, les bienfaits du repos digestif.

Pour être bien dans son ventre comme dans sa tête, il nous faut réapprendre à décrypter le langage de notre ventre, et aussi à l’aimer d’avantage.

Prendre soin de son microbiote intestinal est une étape incontournable pour être en pleine santé.

CONTACT

[contact-form-7 404 "Not Found"]
*Le naturopathe n’est en aucun cas un docteur en médecine et il ne se substitue en aucun cas à votre médecin. Son travail est complémentaire.
Il ne fait aucun diagnostic et n’établit pas d’ordonnances. Les éventuelles biothérapies (plantes, minéraux, oligoéléments ...) conseillées ne se
substituent pas aux traitements médicaux prescrits par les médecins. De la même façon, le naturopathe ne se substitue aucunement au psychiatre ou
au psychologue. Il peut en revanche agir en concertation avec ces professionnels.