LE DON DU PARDON

500 500 Marie Plassard

Et si aujourd’hui, journée internationale du pardon, c’était le bon jour pour tout pardonner?

Et surtout, se pardonner?

Pardonner aux autres de nous avoir bousculé, d’avoir ignoré nos blessures, de nous avoir étouffé, blessé, illusionné.

De nous avoir empêché de croire en nous, en nos rêves, en notre singularité.

De nous avoir laissé tomber dans les ténèbres de la nuit noire. De nous avoir quitté pour un ailleurs ou pour le paradis.

D’avoir essayé de négocier avec notre liberté, de ne pas avoir reconnu nos talents, notre beauté,  de ne pas avoir été à la hauteur (la notre ou la leur?)

D’en avoir trop fait ou pas assez, de nous avoir donné de l’amour en attendant un retour.

Pardonner la faiblesse et toutes ces peurs qui font que perpétuellement on se blesse.

Se pardonner à soi d’avoir trébuché, échoué, d’être tombé tant de fois, de s’être trompé et d’avoir trompé, d’avoir utilisé des excuses beaucoup d’excuses pour ne pas voir sa vérité sans avoir l’humilité d’être capable quand il le faut de s’excuser de coeur à coeur.

Se pardonner d’avoir été dans la survie plutôt que dans la vie.
De pas avoir su aimer, d’avoir du fermer son coeur jusqu’à ne plus l’entendre battre, d’avoir pris des risques démesurés pour simplement se sentir vivant, de ne pas s’aimer assez, de toujours en vouloir plus, en attendre plus, d’avoir faire taire la douleur plutôt que de l’accepter et entendre son message.
D’avoir parfois continué  jusqu’à s’épuiser, se faire mal, se mettre en danger.
D’avoir pour soi des mots durs et violents. D’avoir préférer suivre son égo plutôt que son coeur.

Se pardonner d’avoir fait comme on a pu avec les outils qu’on avait à ce moment là.

Se pardonner d’être fatigué aussi.

Se pardonner de ne pas avoir été en mesure de se donner à soi même ce dont on avait besoin mais d’avoir attendu injustement que ça vienne de l’autre, des autres.

La liste est longue…

Reconnaitre le plus sincèrement possible qu’on a toujours fait au mieux.

Que tout est juste et que tout va bien.